Potager

TERRE ET ROSEAUX :L’HORTA DE VALENCE

L’Horta de Valence, souvent appelée simplement  L’Horta, est un lieu unique. Au bord de la ville, son paysage se dévoile à l’horizon, dominé par les cultures de riz et de souchet, les rangs d’orangers et les potagers, les aubergines et les artichauts, les vignes et les oliviers. Des terres traversées par des canaux et parsemées de petits hameaux qui font la réputation mondiale de la qualité du produit valencien.

 

La contrée historique de l’Horta se compose de Valencia et de plusieurs communes limitrophes de l’Horta Nord, de l’Horta Sud et de l’Horta Oest. De Paterna à Alfafar, en passant par Alboraya, cette dernière, par exemple, ayant un rapport très étroit avec le souchet, raison pour laquelle elle possède les meilleures horchaterías (bars à horchata) de la ville, comme Daniel, depuis 1960.

Le système d’irrigation est un héritage de la culture arabe, c’est pourquoi Valencia compte jusqu’à 8 canaux principaux qui traversent les communes. Depuis leur création, ils sont gérés par le Tribunal des Eaux, classé Patrimoine immatériel de l’humanité pour son caractère unique en son genre, une institution qui réglemente l’utilisation des débits de l’eau. Toujours en activité de nos jours, il est possible d’assister à sa réunion publique tous les jeudis, à midi, devant la porte de la cathédrale.

 

L’Horta vous fera également découvrir les constructions typiques de l’architecture valencienne, où des baraques et hameaux (barracas et alquerías) se dressent entre champs et rizières. Des maisons de campagne modestes, souvent faites de roseaux et de terre, à la structure très singulière. Aujourd’hui, nombre d’entre elles ont été rénovées et transformées en restaurants qui proposent de délicieux riz dans un cadre hors pair, comme l’Alqueria del Pi.

Lire plus
Close

Comment avoir

Metro: 
Bus: 
  • Musée Lladró
  • Piste cyclable de l’ancienne Vía Xurra