Skip to main content

Plats typiques : bien plus que la paella

Vous êtes arrivé(e) à Valencia. Vous avez visité ses plages, son imposante vieille ville et la lumineuse Cité des arts et des sciences. Après tant d’activité, un petit « gargouillis » dans votre estomac vous rappelle qu’il est temps de manger. Félicitations, vous êtes dans l’un des centres névralgiques de la cuisine méditerranéenne et avec un livre de recettes de plats délicieux qui vous surprendront. Vous ne les connaissez pas ? Ne vous inquiétez pas, voici la liste des plus authentiques. 


 

Paella et autres plats de riz

La plus grande contribution de la gastronomie locale à la galaxie est la célèbre paella. Vous y trouverez un produit délicieux et, bien sûr, fidèle à la recette originale qui a vu le jour tout près d’ici, dans les environs de l’Albufera. Il faut faire frire la viande de poulet et de lapin, la tomate râpée, les légumes typiques (haricots blancs et haricots verts plats) et une pincée de paprika dans de l’huile d’olive, puis ajouter l’eau et porter à ébullition pour obtenir un riche bouillon. Une fois prêt, ajoutez le riz et portez à ébullition pendant environ 20 minutes. Il est important de maintenir le feu jusqu’à la fin pour qu’une délicieuse couche croustillante se forme sur la base, appelée socarrat.  

Bien qu’il s’agisse de notre plat le plus connu, il n’est de loin pas le seul à être dédié à l’un des ingrédients phares de la région : le riz. Ne manquez pas d’autres classiques comme l’arroz a banda, appelé ainsi parce que, traditionnellement, le poisson avec lequel le fumet avait été préparé était servi à part (a banda, en valencien) ; l’arroz del senyoret, avec des crevettes décortiquées ; l’arroz negro, à base d’encre de seiche ; ou la paella de marisco, avec des calmars, des clóchinas (les riches moules locales), des crevettes et des langoustines.

Découvrez comment cuisiner une authentique paella

 

Fideuà

La fideuà est un autre plat populaire, avec des nouilles au lieu du riz, mais aussi avec des fruits de mer et de la seiche.

 

Riz cuit au four

Moins connu, mais paradoxalement l’un des plats les plus populaires de la « terreta » (du terroir) est le riz cuit au four, à base de côtes de porc, de lard frais, de boudin noir, de tomate, de pomme de terre, de pois chiches et d’une gousse d’ail.

 

L’Arròs amb bledes est un plat de riz dans son jus de cuisson, traditionnel du jardin, avec des blettes, de la tavella (une variété de haricot blanc), des petits morceaux de pomme de terre et de navet et des escargots aux noisettes.  

 

Arròs amb fesol i naps (Riz au fenouil et au navet)

Et, pour compléter la section des plats de riz, il ne faut pas oublier l’arròs amb fesol i naps, un magnifique exemple de riz cuit au chaudron. Il s’agit d’un plat en forme de bouillon basé sur la combinaison magique de haricots blancs, de navets et de porc.   

 

LES MEILLEURS RESTAURANTS DE RIZ

 


Mille et un petits plats en terre cuite 

Il existe une coutume très valencienne qui consiste à présenter de nombreux plats locaux dans des petits plats en terre cuite. 

 

All-i-pebre

C’est le cas de l’all-i-pebre, un ragoût d’anguille assaisonné de paprika et de piment, une ode au trempage du pain. À El Palmar, une commune de Valencia, ils le font super bien.

 

Esgarraet, titalina y espencat

L’Esgarraet est la combinaison judicieuse de poivrons grillés avec des miettes de morue, de l’huile d’olive et de l’ail tranché. La titaina est du même genre, mais cette fois le poivre est associé à la tonyina de sorra (ventrèche de thon salée), un produit typique des quartiers de bord de mer et de la zone d’El Cabanyal. L’espencat réunit les bons légumes de la région, préalablement grillés : poivrons rouges, aubergines et oignons, ainsi que des tomates cuites. Couper en lanières et assaisonner avec de l’huile d’olive, de l’ail et du persil. Parfois servi avec des pignons, des câpres ou des olives noires. 

 

 


Un peu de tout pour finir 

 

Beignets de morue

Les beignets de morue ne sont pas moins savoureux, seuls... ou accompagnés (all-i-oli). Tu vas te lécher les doigts. 

 

Ragoût valencien

Un repas maison très courant dans la région est le puchero (pot-au-feu), la version valencienne du cocido (pot-au-feu à base de viandes et de légumes). Il peut être dégusté en deux temps : d’abord avec une soupe, puis avec la viande et les légumes servis en accompagnement.  

 

Cocas

Les cocas (sorte de tourtes fines et rectangulaires) de tomates et de poivrons sont la marque de fabrique de la ville. Elles sont aussi bonnes, voire meilleures, que les pizzas, même si vous ne les connaissez pas. En plus des restaurants, vous les trouverez dans d’innombrables boulangeries de la ville. 

 

Si elles ont attiré votre attention, consultez la liste des restaurants de la ville (lien vers la liste des restaurants) car beaucoup d’entre eux servent ces véritables délices. Vous n’aurez plus faim.

 

LES MEILLEURS RESTAURANTS


 

Abonnez-vous à notre blog !

Ne manquez pas les meilleurs plans à Valencia !

S'abonner