Friandises typiques de Valencia : La Valencia la plus gourmande

Rien de tel qu’une friandise pour clôturer une expérience gastronomique satisfaisante, qu’il s’agisse d’une séance de confiture informelle ou d’un banquet haut de gamme. 

Nous aimons les friandises à tous les moments de la journée : au petit-déjeuner, pour compléter les déjeuners, les dîners ou les soupers, ou comme protagoniste non déguisé de nos collations. Oh, comme elles sont bonnes !

À Valencia, nous avons beaucoup de préparations dans toute la ville qui vous rendront heureux ... les trois cent soixante-cinq jours de l’année. Beaucoup d’entre elles rappellent la cuisine classique de Balansiya, avec des amandes, du potiron et du miel au cœur de leurs recettes. 

 


 

L’HÉRITAGE ARABE  

Le nougat

Le nougat, cet héritage des Arabes qui est parvenu jusqu’à nous, est l’une des propositions typiques de notre terre, où il est élaboré de manière traditionnelle et consommé, surtout, à Noël. De multiples saveurs et textures, sa force vous séduira.  

 

 


L'arnadí

On retrouve les mêmes origines dans l’arnadí, une friandise à base de citrouille et de sucre, garnie d’amandes effilées et servie sous forme de pâte molle dans un plat en terre. 

 

 


Fruits de Sant Donís

Les massepains colorés en forme de fruits du « mocadorà" » un cadeau classique pour l’être aimé lors de la Saint-Valentin valencienne, Sant Donís (9 octobre), sont également de tradition très ancienne. Ce jour-là, on remarque également d’autres figures plus grandes en forme de pétards, la « piuleta » et le « tronador », qui sont la formule que les Valenciens ont imaginée pour contourner les interdictions de Philippe V de célébrer un événement aussi important avec des engins explosifs.  

 

 


 

DES PÂTES POUR TOUS LES GOÛTS 

Si vous êtes du genre gourmand, ne vous inquiétez pas. Nous avons plusieurs propositions à vous faire.   

 

Los beignets

Les beignets de potiron, très populaires pendant les festivités des Fallas, sont beaucoup plus juteux et tendres que leurs cousins du vent. Et ils vont très bien avec une bonne tasse de chocolat.

 

 


Fartons

Mais si vous préférez une bonne horchata (boisson à base de souchet), les fartons (petits bâtons de pâte briochée) qui ont été créés dans les années soixante du siècle dernier spécifiquement pour être associés à la riche boisson locale, sont votre truc. Cette viennoiserie a une version traditionnelle et une version feuilletée. Goûtez les deux !

 

 


La coca de llanda

La Coca de llanda est une sorte de génoise, très moelleuse et facile à faire, qui se prépare dans un moule en fer blanc (d’où son nom) avec de la farine, du sucre, des œufs, de l’huile, du lait et des zestes de citron. Elle se marie avec tout et fait partie intégrante des boulangeries de la ville, vu sa popularité. L’ajout de potiron rôti aux ingrédients est digne du palais le plus exquis.

 

 


Panquemao et mona de Pascua (brioches)

Un autre exemple de la production de confiseries de Valencia est le panquemao, lié à l’origine à Pâques mais qui a transcendé ces dates spécifiques et que l’on peut trouver toute l’année. Il a l’apparence d’une miche de pain à l’extérieur grillé (d’où son nom), avec une mie fine et délicieuse à l’intérieur. Il se marie très bien avec le chocolat.   

 


Petits gâteaux à la patate douce

Les petits gâteaux à la patate douce, de petites pâtisseries remplies de pâte de patate douce, sont également populaires. La tradition veut que l’on prolonge la conversation après le repas, en l’associant à des petits pains à l’anis, tout en sirotant un café accompagné d’une eau-de-vie locale comme la cassalla. 

 

 

Le goût agréable de la coca Cristina est inévitablement addictif. En un coup de fouet pour battre les blancs d’œufs et une addition d’amandes râpées, de farine, de sucre et de zeste de citron, le tout mis sur une gaufrette et cuit au four pendant environ douze minutes, vous obtenez une friandise qui ne vous laissera pas indifférent.

Vous êtes du genre à transgresser ? Alors goûter une torrija (pain perdu) de horchata (boisson à base de souchet) aux proportions colossales. Voyons qui peut faire mieux !