Skip to main content

L’AGUA DE VALENCIA : LE COCKTAIL QUI A FAIT QUE LA LUNE TOMBE AMOUREUSE

L’Agua de Valencia est le cocktail typique de la ville, le plus célèbre de tous ceux que l’on peut déguster au clair de lune et qui possède l’appellation d’origine, car, même si, de par sa fraîcheur et ses qualités organoleptiques, on peut le déguster tout au long de la journée. Ce cocktail est, en raison de ses origines, une boisson nocturne.

Des chroniqueurs comme María Ángeles Arazo, (Valencia Noche - Plaza & Janés S.A.), attribuent sa création à Constante Gil, un exemple notable de la combinaison entre artiste plastique et hôtelier. Gil a fait de l’ancienne Cervecería Madrid, aujourd’hui Café Madrid, un point de rencontre pour les réunions nocturnes de la Ciutat Vella (Vieille ville) de la seconde moitié du XXe siècle. Un soir de 1959, encouragé par des clients basques qui en avaient assez de boire de l’agua de Bilbao, qu’ils appelaient le meilleur vin mousseux de la maison, il a été mis au défi de créer son propre cocktail. Et de cette improvisation magique d’un instant est née une boisson qui va au-delà du lieu où elle a été imaginée pour la première fois.

Pour lui donner du caractère, il a eu recours au produit vedette de la terreta (région), l’orange. La recette, à base de jus abondant de n’importe quelle variété locale, cueillie sur l’arbre à son stade de maturité optimale, est complétée par des touches de vodka, de gin et de cava, ce dernier provenant, si possible, des villes voisines de Requena et d’Utiel. Il va sans dire que la qualité des spiritueux utilisés doit être à la hauteur des vertus du roi des agrumes par excellence. Jusqu’à présent, peu de choses ont changé par rapport à la recette originale, et ce même si la famille du créateur, aujourd’hui décédé, a préservé les touches secrètes qu’il a appliquées au mélange original. On sait qu’il utilisait aussi du sucre, mais la douceur des oranges de València ne le rend pas indispensable.

Au début, la boisson n’était connue que par quelques acolytes de l’ancienne Cervecería Madrid, les seuls à la commander et à l’apprécier lors de leurs conciliabules. Mais la grande fréquentation de l’endroit, dans l’épicentre de la movida (bringue) de l’époque, l’a vite fait devenir notoire et de plus en plus demandé, surtout lors des rencontres si appétissantes sous la lune de València que favorise notre climat bien aimé. Ce ne sera pas par manque d’offres de vie nocturne !

Quoi qu’il en soit, ce qu’il faut souligner, c’est l’effet structurant que favorise cette combinaison, car elle exige d’être proposée dans un grand pichet et partagée en bonne harmonie, servie dans des coupes à champagne du type sein de Marie-Antoinette. Par conséquent, si un élément identifie le plus valencien de tous les cocktails, c’est bien son caractère nocturne, rassembleur et sa couleur orange caractéristique de l’Indication Géographique Protégée.

 

Où le boire:

Pour profiter à 100 % de l’expérience de l’Agua de València, il faut chercher des références sûres. Il est très important de choisir les endroits qui le servent avec soin et amour. Si en plus ils sont situés dans certains des plus beaux quartiers de la ville... il n’y a plus rien à dire, buvons !

Commençons par le quartier de Ciutat Vella, le plus traditionnel de la vie nocturne valencienne. Le Café de Las Horas (Comte d’Almodóvar, 1), le Café Lisboa (Plaza del Doctor Collado, 9), le Café Sant Jaume (Cavallers, 51), le restaurant La Lola (Pujada del Toledà, 8) et le bar à cocktails Christopher Lee (Pinzón, 17), temple pour les nostalgiques du cinéma classique, ne déçoivent jamais. Tout comme Mi Cub, situé dans le Mercado de Colón, un bel exemple de bâtiment civil moderniste.

 

Ingrédients:

  • Jus d’oranges valenciennes
  • Cava (ceux produits dans la Communauté Valencienne sont parfaits)
  • Vodka
  • Gin
  • Glaçons
  • Sucre (uniquement si les oranges ne sont pas à leur maturité optimale).

Pour l’élaboration:

Pour préparer le cocktail à la maison, le secret réside dans la qualité des ingrédients. Plus les oranges sont sucrées et plus les boissons utilisées sont de qualité, meilleure est la qualité du cocktail. En dehors de cela, il s’agit d’une recette simple.

La première étape consiste à presser une grande quantité d’oranges et à ajouter du cava, de la vodka et du gin selon les goûts. Si nécessaire, ajoutez du sucre et servez avec des glaçons.

Abonnez-vous à notre blog !

Ne manquez pas les meilleurs plans à Valencia !

S'abonner