Skip to main content

Les traces du Saint Graal à Valencia

Jusqu'à ce qu'il atteigne la Cathédrale, le Saint Graal a voyagé ou laissé des traces dans certains endroits de la ville que vous pouvez visiter aujourd'hui.

1. Jardines del Real (Jardins du Palais Royal). C'est là que se trouvait le Palais Royal, résidence du roi Alphonse le Magnanime, qui a apporté le Saint Graal à Valencia pour la première fois et l'y a conservé pendant un certain temps.

2. Musée des beaux-arts de Valencia. C'est la deuxième galerie d'art en Espagne après le musée du Prado à Madrid. On peut y contempler trois œuvres dans lesquelles le Saint Calice de la Cathédrale est reproduit : deux exemplaires du Sauveur Eucharistique de Joan de Joanes du XVIe siècle et la Sainte Cène d'un autre peintre valencien, Joan Ribalta. Le musée possède également deux dessins qui ne sont pas exposés au public pour des raisons de conservation : La dernière Cène de Joan de Joanes, et l'Institution de l'Eucharistie, de Francisco Ribalta.

3. L'église et le Palais du Temple. Il y avait une des anciennes portes d'entrée de la ville, par laquelle a passé le Graal, en direction de la Cathédrale de Valencia en 1437.

4. Le Musée El Patriarca. Regardez les scènes en relief sur la façade consacrées au Saint Graal et contemplez à l'intérieur du musée le tableau "La dernière Cène" de Francisco Ribalta. Profitez de l'occasion pour voir les peintures de Caravaggio, El Greco, Van Der Weyden, Benlliure, Ribalta ou Pinazo qui sont également exposées dans le musée, ainsi que le manuscrit original de l'œuvre posthume de Sir Thomas More.

5. Église de San Martín Obispo et San Antonio Abad, avec une fresque de José Vergara dédiée à la dernière Cène, où l'on peut voir une reproduction du Saint Calice dans la Cathédrale de Valencia.

6. Musée du Corpus Christi. Il abrite les chars triomphaux ou les interludes qui participent à la célébration du Corpus Christi. Ces chars, qui étaient connus sous le nom de "rocas", ont donné le nom à ce musée unique du Corpus Christi, plus connu sous le nom de "Casa de las Rocas". L'un d'eux est dédié au Saint Graal. Il a défilé pour la première fois dans la procession en 2001.

7. Calle Avellanas, 3. Maison de Sabina Suey, où le Saint Graal a été caché pendant certains jours de la Guerre Civile espagnole.

8. Cathédrale de Valencia. Contemplez l'huile sur bois du XVIe siècle de Juan de Juanes "La dernière Cène" au premier étage du Musée de la Cathédrale et profitez de l'occasion pour voir d'autres œuvres de l'un des plus importants peintres de la Renaissance espagnole. Rencontrez d'autres des reliques qui ont appartenu à Alphonse le Magnanime, comme les épines de la couronne du Christ et deux morceaux de la croix. Découvrez également les sculptures originales de la Porte des Apôtres de la cathédrale, les reliquaires, les fac-similés, les sculptures sur bois du XVe siècle et les œuvres d'autres maîtres valenciens, comme Vicente Masip. Visitez les trésors de la cathédrale de Valencia et terminez votre parcours, car il ne pourrait en être autrement, dans la Chapelle du Saint Graal.

Vous pouvez en savoir plus sur le Saint Graal et le patrimoine artistique de certains temples de la ville, comme l'église de San Nicolás ou l'église de San Juan del Hospital, lors de la visite guidée Ruta del Grial y arte religioso’ (Route du Graal et de l'art religieux) qui part tous les vendredis à 10 heures de l'office du tourisme de la Calle de la Paz, 48.

Abonnez-vous à notre blog !

Ne manquez pas les meilleurs plans à Valencia !

S'abonner