Musée Archéologique de La Almoina

Plaza Décimo Junio Bruto (Cónsul Romano) s/n, 46003 - València

QUARTIER TOURISTIQUE : Centre historique

Le musée Almoina : toute l’histoire de Valencia sous vos yeux

Le musée Almoina de Valencia n’est même pas à moitié normal : dans le même espace sont conservés des vestiges depuis sa fondation par les Romains au IIe siècle avant J.-C. jusqu’au Moyen Âge.

Sa valeur archéologique est donc énorme. Il est d’ailleurs considéré comme l’un des sites archéologiques les plus importants d’Europe.  

Le musée Almoina est en même temps une grande leçon d’histoire en trois dimensions : la meilleure façon de comprendre et d’imaginer l’évolution de la ville. Vous pourrez y voir des vestiges de toutes ses époques exposés, de sorte qu’il vous sera difficile d’oublier les événements de Valencia tout au long de son histoire.  

Avant de partir, voici quelques conseils pour en profiter un maximum.

 

Un peu d’histoire

Comme nous l’avons dit, le musée de l’Almoina à Valencis abrite des vestiges depuis sa création jusqu’au XIVe siècle. Afin que vous puissiez profiter pleinement de votre visite, voici un résumé de ce qui s’est passé pendant cette période :  

En 138 avant J.-C., le consul Decimus Junius Brutus fonda la ville de Valentia, mais sa joie ne dura pas longtemps car en 75 avant J.-C., lors d’une guerre entre Pompée et Sertorius, la ville fut dévastée, ne laissant rien ou presque et personne sur place jusqu’en...  

25 avant J.-C., la refondation romaine de Valencia a eu lieu, marquant le début de l’ère impériale de Valentia.  

Cinq siècles plus tard, vers 500 après J.-C. environ, les Wisigoths ont chassé les Romains, marquant le début de la période wisigothique ou chrétienne, qui a duré jusqu’à l’arrivée des musulmans. C’était en 711 après J.-C., lorsqu’ils ont avancé sur le territoire, battant les Wisigoths et prenant Balansiya, qui est le nom qu’ils ont donné à Valencia. 

La récupération de la ville par les chrétiens a eu lieu en 1238 après J.-C., lorsque Jacques Ier a pris Balansiya dans sa conquête du territoire, l’ère chrétienne a commencé et ce qui est aujourd’hui la Communauté valencienne.

Et depuis lors jusqu’à aujourd’hui, où chaque année, le 9 octobre, nous célébrons l’entrée de Jacques Ier dans la ville de Valencia.  

Maintenant que nous nous situons dans son cadre historique, passons à ce que vous pouvez actuellement visiter à l’Almoina.

 

Ce que vous trouverez au musée Almoina de Valencia

Le musée Almoina, un espace de 2 500 m2 situé à côté de la cathédrale de Valencia, est une véritable anthologie de vestiges des périodes historiques que nous venons de passer en revue.  

Pour vous donner une idée de l’ampleur de ce lieu, sachez qu’à l’époque médiévale, un centre caritatif a été érigé ici pour aider les personnes défavorisées. En fait, en valencien, almoina signifie aumône et c’est de là que vient son nom.

Lorsque le bâtiment a été démoli, une grande place est apparue sous terre et, en dessous, la ville romaine qu’était Valencia, ainsi que des vestiges d’époques ultérieures. 

Et, bien sûr, cela ne pouvait pas s’arrêter là.   

Entre 1985 et 2005, un complexe muséal a été construit qui a permis d’intégrer les ruines dans leur environnement et d’être en contact direct avec elles. 

Qu’allez-vous voir des différentes périodes ?

De la période de fondation, bien que presque tout ait été rasé lors de la bataille entre Pompée et Sertorius et ensuite abandonné pendant 50 ans, il reste le sanctuaire d’Asclepios, un Horreum et quelques bains.

Les vestiges de l’Empire romain comprennent la curie, la basilique et le portique du forum.  

En ce qui concerne les Wisigoths, le baptistère et l’abside de la cathédrale wisigothique ont été préservés, ainsi que certaines tombes funéraires qui y sont associées.

De la période musulmane, les fouilles ont mis à jour une partie de la forteresse : une roue, une cour avec un lavoir et un fragment de la fortification.

Avec l’arrivée de Jacques Ier, Balansiya devient Valencia et c’est dans cette même zone que fut construit le bâtiment de l’Almoina, destiné à aider les plus démunis après la reconquête.  

À cette époque, les constructions musulmanes avaient déjà recouvert les constructions romaines et wisigothiques. C’est ainsi que, sur la ville islamique, ont été érigés des bâtiments que nous pouvons encore voir aujourd’hui, comme la cathédrale et le palais de l’archevêque.  

En plus des éléments archéologiques, la technologie vous aidera à les assembler afin de créer une image de ce qu’était la vie à ces moments de l’histoire de la ville.

 

Une visite au musée Almoina est bien plus que cela

La visite du musée Almoina est une expérience qui vous rapproche de l’âme de la ville plus que vous ne l’imaginez.  

Entrer dans le musée et se promener dans ses « rues » est une partie très importante de celui-ci. Cependant, le cadre dans lequel il se trouve ne fait que le mettre en valeur : de l’extérieur, on peut voir un bassin vitré d’où l’on peut voir les ruines. 

Et ce n’est pas tout : la cathédrale et le palais de l’archevêque l’encadrent, ce qui fait que l’ensemble du quartier mérite une promenade dans les rues étroites qui l’entourent.  

Le musée Almoina est ouvert aux visiteurs du mardi au samedi de 10 à 19 heures et les dimanches et jours fériés de 10 à 14 heures.  

Le billet ne coûte que 2 euros et est gratuit le dimanche et les jours fériés.  

Alors, êtes-vous prêt pour un voyage à travers l’histoire de Valencia ? 

Services

  • Toilettes

Informations utiles

Obtenir l'itinéraire