Abri au croisement de la calle Espada et Tetuán

Espada, 22

QUARTIER TOURISTIQUE : Centre historique


Un autre arrêt qui nous aide à comprendre le rôle des abris antiaériens et les traces de la guerre civile espagnole est celui des rues Espada et Tetuán, en plein centre-ville. 

De plan quadrangulaire renforcé par des colonnes, sa structure en béton et fer est consolidée à l’intérieur par des matériaux souples afin d’éviter que l’onde des bombes ne se propage vers l’intérieur ; elle dispose également d’un banc courant le long des murs et autour des piliers. 

Cet abri conserve encore l’emblématique écriteau « Refugio » (Abri), tellement intégré dans la rue qu’il semble ne pas être là. Une métaphore peut-être du passage de la guerre civile dans la mémoire collective.

Obtenir l'itinéraire