alt="Fallas"

La folie des Fallas de retour à Valencia !

Agenda Commentaires (0)

Chaque année, Valencia s’enflamme en mars au rythme des Fallas, l’une des fêtes internationales les plus populaires d’Espagne. Feux d’artifices, mascletàs, bandas, défilés et Fallas Cet événement spectaculaire envahit les rues de la ville, tout particulièrement du 15 au 19 mars, jours pendant lesquels sont exposées les Fallas.

En avez-vous déjà vu une de près ? Ces gigantesques constructions faites de carton-pâte représentent de manière satirique des faits de société et d’actualité. Ces créations humoristiques sont une excellente excuse pour mettre sur le tapis les sujets fâcheux tels que la politique, l’économie, la société… Avec une touche d’humour et beaucoup de créativité pour le plus grand bonheur de tous.

alt="Fallas"

Le programme des Fallas

Le compte à rebours démarre le 1er mars avec la mascletà, un spectaclesonore pyrotechnique puissant, tiré sur la Plaza del Ayuntamiento (place de la mairie). Les mascletàs rythment la vie des valenciens tous les jours à 14h, jusqu’au 19 mars. Les habitants se réunissent pour sentir l’énergie positive qui se dégage de la poudre à canon, un son explosif qui fait vibrer tous vos sens.

alt="Fallas"Le 15 mars, jour de la Planta, les badauds se réunissent par milliers pour découvrir ces scènes comiques et démesurées exposées dans tous les quartiers de Valencia. Du 15 au 18 mars, la fête bat son plein au son des bandas et des feux d’artifices. Les 17 et 18 mars a lieu l’offrande des fleurs à la Virgen de los Desemparados (Vierge des Désemparés). Un cortège sans fin de Falleras et Falleros défile en journée jusqu’à la plaza de la Virgen pour recouvrir de milliers de fleurs le manteau de la Vierge. Il s’agit de l’un des temps forts des Fallas, un moment d’émotion et de poésie.

Autre moment incontournable, le feu d’artifice de la Nit del Foc (nuit du feu, le 18 mars) illumine l’ancien lit du fleuve Turia qui traverse la ville. Et pour clôturer les festivités, la ville s’embrase le soir de la Cremà (du verbe brûler), le 19 mars. Dès 22h, les Falleros de chaque quartier mettent le feu à leurs Fallas. A 1h du matin, tout le monde se dirige vers la Plaza del Ayuntamiento où trône la Falla de tous les Valenciens, brûlée en dernier. Cette soirée marque la fin des festivités mais annonce également l’arrivée du printemps…Et le retour des Fallas l’année d’après !

Pour la petite histoire…

alt="Fallas"Les Fallas ont commencé au XVIIIème siècle, un 19 Mars, jour de la San José (jour de charpentiers). Au départ, les habitants jetaient dans la rue les meubles qui ne leur servaient plus, puis les brulaient pour renouveler les stocks avant le printemps. Peu à peu la tradition a évolué : les meubles étaient déguisés, l’humour est entré en jeu, jusqu’à devenir des constructions farfelues, toutes plus originales les unes que les autres, en carton-pâte.

Pour découvrir l’univers des Fallas : vidéo Fallas.

» Agenda » La folie des Fallas de...
Au 13/02/2015
Par
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

« »