IMG_9993

La Dolce Vita à Valencia vue par France 3 Corse ViaStella

A visiter, A voir Commentaires (0)

Le 16 octobre dernier, Valencia était à l’honneur du programme, en langue corse,  Dolce Vita diffusé sur France 3 Régions.

Dans cette émission, le journaliste J.J. Torre part à la découverte de villes « à la rencontre d’architectes, de designers, de stylistes, de parfumeurs, d’hôteliers originaux ou de cuisiniers de génie renouvelant sans cesse les traditions locales ». Il parcourt les villes à travers le regard des créateurs et d’opérateurs touristiques haut de gamme.

Dans ce très beau documentaire consacré à Valencia, le journaliste a notamment rencontré quelques figures emblématiques de la ville :

-         Paula Sanz Caballero Paula Sanz Caballero, qui l’accompagne durant tout le reportage. Artiste et illustratrice de mode, elle réalise des œuvres sophistiquées aves des assemblages d’échantillons de tissus.

Elle a travaillé pour de prestigieuses maisons et
figure dans les revues de modes et de design internationales, parmi lesquelles le magazine Vogue.

-          Tonuca Belloch, une styliste de mode aux cheveux bleus, qui réalise des créations contemporaines d’une grande originalité.

-          Une Française, Corinne Bally, installée à Valencia. Elle est gérante de la boutique Le Ponte des Arts, distributeur officiel du Musée de Louvres en Espagne.

-          Ramón Esteve, architecte et designer, est également professeur et auteur de monographies. Il a reçu de nombreux prix et récompenses pour son travail.

-          Jorge de Andrès, dirige le restaurant Vertical. Le Chef doublement étoilé, revisite la cuisine traditionnelle de sa mère, Loles Salvador. Il a été choisi parmi les meilleurs chefs internationaux pour représenter l’Espagne lors de la Coupe du Monde 2014.

Au cours de ce reportage très complet, le journaliste parcourt plusieurs lieux emblématiques de Valencia :

-          L’Hôtel Caro, établissement de 26 chambres situé dans l’ancien palais du Marquis de Caro, un des édifices le plus anciens de la ville qui allie les vestiges du passé à l’architecture contemporaine.marquisdosaguas

-          Le Centre historique avec la Plaza de la Virgen, où la ville a commencé à être édifiée et la Lonja de la Seda, premier tribunal de commerce créé en Espagne.

-          Le Musée de la céramique, déclaré monument historique, situé dans un palais du XVe siècle, et qui appartenait au Marquis de Dos Aguas.

-          La Ciudad de las Artes y Ciencias de Santiago de Calavatra, complexe culturel futuriste élu site préféré par les visiteurs et touristes de Valencia.

 

» A visiter, A voir » La Dolce Vita à Valencia...
Au 05/11/2015
Par
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

« »